NATUR'HOME

Pamplemousse



Histoire :

Contrairement à une idée très répandue, le fruit que nous retrouvons avec plaisir au petit-déjeuner n'est pas le pamplemousse, mais le pomélo. Le « véritable » pamplemousse est assez rare en Occident et est surtout cultivé dans les pays tropicaux tels que la Thaïlande, le Vietnam, le sud de la Chine, la Malaisie et l'Indonésie. Le pomélo est un hybride naturel de Citrus maxima et de l'oranger, Citrus sinensis, qui donne un fruit largement commercialisé, entier ou en jus. C’est à partir de ce fruit, et plus particulièrement de son zeste que l’on produit l’huile essentielle de pamplemousse, qui n’a donc rien à voir avec le pamplemoussier. L’origine de cette confusion est aujourd’hui inconnue. 

Nom commun : Pamplemousse, Pamplemousse rose
Nom latin : Citrus x paradisii
Famille botanique : Rutacées
Partie distillée : Zeste
Origine: Pourtour méditerranéen

Composition biochimique :

La composition biochimique est susceptible d’évoluer en fonction des conditions de production et de la qualité de l’huile. Néanmoins, on peut se fier à cette composition pour évaluer la qualité d’une huile :

  • Composé chimique principal : Monoterpènes (95 à 98%) (Limonène)
  • Autres composés chimiques : Aldéhydes terpéniques (2 à 3%) (Citral, Citronnellal), Coumarines et Furocoumarines

Caractéristiques physiques :

  • Densité à 20°C : 0,850 à 0,860
  • Indice de réfraction à 20°C : 1,474 à 1,478
  • Pouvoir rotatoire à 20°C : +90° à +96°
  • Point éclair : +44°C

Précautions d'emploi :

L’huile essentielle de pamplemousse est photosensibilisante, il est recommandé de ne pas s’exposer au soleil après son utilisation ou son application. Elle peut également provoquer des irritations cutanées employées à l’état pur. Le test dans le creux du bras doit s’appliquer avant toute application d’huile essentielle.

Elle peut être utilisée chez les femmes enceintes de plus de 3 mois en la diluant dans une huile végétale et chez les enfants à partir de 3 ans.

Cependant, l’huile essentielle de pamplemousse peut être utilisée, sans aucun danger, en olfaction par les femmes enceintes et les enfants (à partir de 12 mois).

Utilisation :

L’huile essentielle de pamplemousse peut être utilisée différemment pour un large spectre de maladies et symptômes. Néanmoins, en cas de doute, il est recommandé de s’adresser à un professionnel afin de recueillir des informations personnalisées et sécurisées, adaptées à votre situation médicale, votre profil et votre âge.

Application cutanée, massage :

Pour l’ensemble des indications cutanées ou capillaires, diluer une goutte d’huile essentielle avec quatre gouttes d’une huile végétale, puis appliquer et masser la zone concernée. Il est possible de l’utiliser pure, sur des zones peu étendues et après avoir effectué un test de tolérance.

Il est recommandé de ne pas s’exposer au soleil après son utilisation cutanée.

  • Infections (bactéries, virus) : diluer avec une huile végétale et masser la zone concernée.
  • Douleurs musculaires : diluer avec une huile végétale et masser la zone concernée.
  • Cheveux gras et perte de cheveux : 2 gouttes dans le creux de la main mélangées au shampoing.
  • Peau fatiguée, abîmée, ridée : diluer dans une crème, une huile végétale ou un masque, ou en inhalation
  • Peau grasse, congestionnée : diluer dans une crème, une huile végétale ou un masque.
  • Digestion difficile ou indigestion, ballonnements, état nauséeux :diluer avec une huile végétale et masser le ventre et les pieds.
  • Foie surchargé :diluer avec une huile végétale et masser la zone du foie.
  • Favoriser la circulation sanguine (cellulite, rétention d’eau, surpoids, jambes lourdes, varices) : diluer avec une huile végétale et masser les jambes en remontant (partir des chevilles) et en bain en incorporant les huiles essentielles mélangées à une base neutre.
  • Hypertension: diluer avec une huile végétale et masser le dos, ou en bain en incorporant les huiles essentielles mélangées à une base neutre.
  • Cystite légère :diluer avec une huile végétale et masser la zone des reins, ou en bain en incorporant les huiles essentielles mélangées à une base neutre.

Voie orale :

La voie orale est possible mais il est préférable de consulter au préalable un thérapeute : l’huile de pamplemousse présente un risque de néphrotoxicité à long terme.

Inhalation :

Pour les effets sur le bien-être, contrer l'hypertension et stimuler l'immunité, il est possible d’utiliser l’huile essentielle de pamplemousse par :

  • inhalation humide : diluer quelques gouttes d’huile essentielle de pamplemousse dans un récipient d’eau chaude puis inhaler les vapeurs ;
  • inhalation sèche : appliquer quelques gouttes d’huile essentielle de pamplemousse sur un mouchoir, un galet ou sur l’intérieur des poignets puis respirer de temps à temps.
  • Appétit (manque) : en olfaction (au poignet ou au-dessus du flacon).

 

Diffusion :

L’huile essentielle de pamplemousse fait partie des huiles pleinement compatibles avec la diffusion. Pour lutter contre les infections et favoriser le bien-être (angoisse, anxiété, déprime, fatigue…), choisir l’un des modes de diffusion suivants :

  • La diffusion par nébulisation. Ces diffuseurs, qui propulsent l’huile essentielle par une pompe, sont les plus efficaces, mais leur prix est généralement élevé et ils peuvent être plus ou moins bruyants.
  • La diffusion à ultra-sons (brumisation). Moins puissants, ces diffuseurs restent efficaces pour bénéficier des effets de l’huile essentielle dans des pièces fermées.
  • La diffusion par chaleur douce. Verser quelques gouttes d’huile essentielle dans le petit réceptacle de ces diffuseurs. Sous l’effet de la chaleur, les particules aromatiques volatiles se mêleront à l’atmosphère. A utiliser idéalement dans une petite pièce close.

Huile Essentielle de Pamplemousse - 10ml