NATUR'HOME

Pin Sylvestre



Etymologie :

Pinus est un nom d’origine grecque se référant à pítus, pítta « pin, résine » ou pix (« poix, résine »).
Sylvestre, est un prénom d’origine latine dérivé de Silva (signifiant la forêt).

Histoire :

En 1534, l’explorateur « Jacques Cartier apprit des Indiens la valeur antiscorbutique des extraits d’aiguilles de pin » (Jean-Pierre Willem). Le père de la médecine grecque, Hippocrate, le citait pour ses bénéfices sur l’appareil respiratoire.

Sous le règne de Louis-Philippe, le pin sylvestre fut planté abondamment sur les landes et les zones rocheuses de la forêt de Fontainebleau.
 

Famille botanique : Abiétacées
Partie utilisée : Aiguilles
Origine : France, Norvège, Russie, Allemagne, Asie
Obtention : Distillation à la vapeur d’eau
 

Constituants responsables des principales propriétés :

  • Alpha-pinène : 38 à 60 %
  • Béta-pinène : 20 à 25 %
  • Limonène : 4 à 12 %
  • Béta-caryophyllène : 2 à 3 %

Propriétés :

  • Anti-infectieuse (Bactéricide, antivirale, antifongique)
  • Expectorante
  • Antalgique percutané
  • Anti-inflammatoire
  • Drainante (anti-oedémateuse)

Indications :

Infections et inflammations des voies respiratoires (bronchite, rhume), hypersécrétions bronchiques, nasales, douleurs rhumatismales chroniques, jambes lourdes, gonflées.

Précautions d’emploi particulières :

Le pourcentage important d’alpha-pinène dans cette huile essentielle en limite l’usage aux :

  • Adulte et enfants de plus de 12 ans
  • Personnes non asthmatiques

Cette huile essentielle est irritante pure sur la peau. Il est indispensable de la diluer dans une huile végétale.
Elle ne doit pas être utilisée seule dans un diffuseur électrique à jet d’air sec. Il est recommandé de lui associer une huile essentielle ou une essence de citronnier ou une huile essentielle ou une essence de pamplemoussier.
Les inhalations humides sont contre-indiquées.
La voie cutanée diluée est le mode d’utilisation recommandé pour limiter les toxicités et potentialiser l’efficacité.

Avertissement :

Il existe de très nombreuses d’huiles essentielles de « pin ». Il est important de ne pas les confondre car elles n’ont pas les mêmes compositions chimiques et ne présentent donc pas les mêmes propriétés et précautions.

 

Conseils d'utilisation :

Encombrement des voies respiratoires (bronches) : Adulte / Voie cutanée diluée (voie principale) / Mélange à 15%

Versez 45 gouttes soit 3 ml d’huile essentielle de pin sylvestre et 23 gouttes soit 1,5 ml d’huile essentielle de romarin officinal à 1-8 cinéole puis complétez avec de l’huile végétale de macadamia dans un flacon gradué jusqu’à la graduation 30 ml.

Puis mettez 10 à 20 gouttes ou « une petite noisette » du mélange en application sur la poitrine, un avant-bras 2 à 4 fois par jour pendant 5 à 6 jours.

 

Rhume : Adulte / Voie cutanée diluée (voie principale) / Mélange à 10%

Versez 23 gouttes soit 1,5 ml d’huile essentielle de pin sylvestre puis complétez avec de l’huile végétale de macadamia dans un flacon gradué jusqu’à la graduation 15 ml.

Puis mettez 10 à 20 gouttes ou « une petite noisette » du mélange en application sur la poitrine, un avant-bras 2 à 4 fois par jour pendant 8 à 10 jours.

Le petit plus :

  • L’huile essentielle de pin sylvestre est un régénérant anti-stress, anti-inflammatoire et anti-allergique très utile.
  • L’odeur de cette huile essentielle est très plaisante, elle est donc idéale pour la diffusion atmosphérique.

L’huile essentielle de pin sylvestre est mentionnée comme favorable en cas de diabète et d’insuffisance testiculaire.

Huile Essentielle de Pin Sylvestre - 10ml