NATUR'HOME

Genévrier



Nom botanique : Juniperus communis L.
Parties utilisées : Rameaux et baies
Mode d’obtention : Distillation à la vapeur d'eau
Famille : Cupressacées

Particularité de la plante : ce petit conifère épineux et résineux pousse en buissons sur les pentes aux sols calcaires ensoleillés. Les branches sont ramifiées. Elles comportent de petites aiguilles vivaces et pointues légères, qui ressemblent à celles du romarin. à l’aisselle, elle possède des chatons (mâles) ou des bourgeons (femelles) qui donnent de petites baies rondes. Du vert, les baies passent au bleu sombre à maturité au goût sucré et résiné. Son utilisation dans les préparations culinaires et thérapeutiques remonte à l’Antiquité.

Arôme : résineux, terpénique, épicé à senteur de pin, fruité, âcre doux.

Principaux composants :
- Alpha pinène (8,00 à 55,00%)
- Thujopsène (≤ 34,00%)
- Sabinène (≤ 20,00%)
- Mycrène (≤ 12,00%)

Allergènes : Limonène.

Précaution d’emploi : Déconseillée pour les femmes enceintes.
En interne, ne pas utiliser sur de longues durées et sur avis médical. En massage, diluer impérativement dans une huile végétale pour une peau sensible.

Propriétés thérapeutiques principales :
- Action anti-inflammatoire, antalgique, anti-rhumatismale.
- Diurétique.

Indications principales : On utilise cette huile essentielle pour soulager en externe les douleurs inflammatoires rhumatismales et névralgiques, les douleurs arthritiques, les sciatiques... Pour stimuler en douceur l’activité rénale.

Propriétés et indications thérapeutiques secondaires :
- Antiputride.
En interne, on peut traiter une entérocolite fermentaire, une colite spasmodique.
Elle peut s’utiliser pour une dystonie neurovégétative.

Conseils d’utilisation :
Usage externe sur la peau :
En friction sur les articulations et les muscles douloureux. Diluée à 20 % minimum dans une huile végétale d’arnica, de calophylle ou autre, l’appliquer plusieurs fois par jour. Associer les huile essentielle de Gaulthérie et d‘Eucalyptus citriodora, de Pin sylvestre. Également en onctions sur la nuque et la colonne vertébrale. En friction sur le bas-ventre et la région lombaire pour le confort des voies urinaires.

Rhumatismes : préparer le mélange suivant : 30 gouttes d’huile essentielle de Genévrier + 30 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus citriodora + 20 gouttes d’huile essentielle de Romarin camphré + 20 gouttes d’huile essentielle de Gaulthérie + 20 gouttes d’huile essentielle de Pin sylvestre dans 30 ml d’huile végétale de calophylle, de jojoba ou autre. Appliquer en massage 4 à 5 fois par jour.

En diffusion : Elle ne se diffuse pas.

Associations possibles : Les huiles essentielles d’Eucalyptus citriodora, Gaulthérie, Hélichryse, Lavande fine, Pin sylvestre, Romarin camphré, Térébenthine, Thym thymol pour soulager de nombreux phénomènes inflammatoires.
Celles de Citron, Cyprès, pour faciliter le drainage.

Conseils soins de beauté : Bain amincissant : mélanger à l’eau du bain la valeur de 2 cuillerées à soupe de lait en poudre dans laquelle on a intégré 5 gouttes d’huile essentielle de Genévrier + 10 gouttes d’huile essentielle de cyprès + 5 gouttes d’huile essentielle de citron.

En cuisine : Rehausseur de goût, aromatique, puissant. L’utiliser à raison d’une seule goutte dans : salade de foies de volaille, terrines, pâtés, choucroute, plats aux choux ou aux navets, gibier, marinades et farces, ragoût, civet, plats en sauce, pot-au-feu, eaux de cuisson, rognons de veau…

Le petit plus :

  • Ces indications sont spécifiques du Genévrier de montagne, qui contient surtout des « terpènes » et des « esters »

L’huile essentielle de baies de Genévrier commun est plus rare et très spécifique : elle est indiquée comme anti-lithiasique (calculs biliaires), tonique digestif du foie, pancréas, utile pour les entérocolites infectieuses.

Huile Essentielle de Genévrier - 10ml