NATUR'HOME

Aneth



Nom botanique : Anethum graveolens
Parties utilisées : Plantes fleuries
Mode d’obtention : Distillation par entraînement à la vapeur d’eau
Famille : Apiacées (Ombellifères)


Particularité de la plante : La plante est traditionnellement utilisée pour calmer les spasmes intestinaux. Les hébreux l’utilisaient pour payer un impôt au temple.

La tige de l’aneth était traditionnellement brûlée lors de rites pour sa fragrance atypique.

En Europe du Nord au XVIIIème siècle, afin de souhaiter bonheur à la mariée, on suspendait des fleurs d’aneth à son corsage.


Principaux composants :

  • Alpha phellandrène (20 à 30%)

  • D-limonène (25 à 30%)

  • Carvone (5 à 30 %)

  • Dillether (5 à 15 %)

Précaution d’emploi : L’huile essentielle d’aneth est à éviter chez les femmes enceintes et chez les enfants de moins de 3 ans.

La carvone a longtemps subi la réputation d’être neurotoxique et abortive. Or sa toxicité est très faible à dose physiologique (si l'on ne dépasse pas les doses recommandées).

L'huile essentielle d'aneth per os peut entraîner une dépression du système nerveux central à type d'hypnotique faible et anticonvulsivant due à sa concentration en carvone et limonène.

Elle contient également des furanocoumarines qui sont des agents photosensibilisants pouvant entraîner une réaction cutanée après exposition solaire.


Propriétés thérapeutiques principales : Avec ses effets bénéfiques sur la digestion, l’huile essentielle d'aneth est surtout utilisée en application cutanée. Néanmoins, en cas de doute, il est recommandé de s’adresser à un professionnel afin de recueillir des informations personnalisées et sécurisées, adaptées à votre situation médicale, votre profil et votre âge.

Indications principales : Facilite la digestion, Antispasmodique, Fluidifiante bronchique, mucolytique, Propriétés carminatives, Cholagogue, cholérétique et facilite la détoxication hépatique

Indications thérapeutiques secondaires : Ballonnements, flatulences et digestion difficile, aérophagie, déprime saisonnière, fatigue intellectuelle, Tension psychique, Manque de concentration


Conseils d’utilisations :
Usage interne :
En cas de digestion difficile, il est possible d'utiliser l'huile par voie orale, mais sous l'encadrement d'un spécialiste. Il existe en effet un risque de néphrotoxicité après ingestion en cas d'usage prolongé et à doses élevées.

Usage Externe sur la peau :
Diluer l'huile essentielle d'aneth à 20 % dans une huile végétale avant de l'appliquer car elle est irritante pour la peau. Masser la zone concernée (abdomen, foie, dos, reins).

  • Bronchite : diluer dans une huile végétale et masser le dos et les plantes de pieds.

  • Otite : Appliquer 1 goutte derrière les oreilles (jamais à l’intérieur).

  • Toux grasse : diluer dans une huile végétale et masser le dos.

  • Nausées : appliquer 1 trace dans la bouche.

  • Douleurs rénales : diluer dans une huile végétale et masser la zone des reins en consultant un médecin au préalable.

  • Insuffisance hépatique :diluer dans une huile végétale et masser la zone du foie.

  • Pour les troubles digestifs : diluer dans une huile végétale et masser l’abdomen.

 

Diffusion : L’huile essentielle d'aneth fait partie des huiles compatibles avec la diffusion pour toutes les indications sur le plan psycho-émotionnel (manque de confiance, fatigue intellectuelle, tensions psychiques, déprime saisonnière, tensions psychiques...). Choisir l’un des modes de diffusion suivants :

  • La diffusion par nébulisation. Ces diffuseurs, qui propulsent l’huile essentielle par une pompe, sont les plus efficaces, mais leur prix est généralement élevé et ils peuvent être plus ou moins bruyants.

  • La diffusion à ultra-sons (brumisation). Moins puissants, ces diffuseurs restent efficaces pour bénéficier des effets de l’huile essentielle dans des pièces fermées.

  • La diffusion par chaleur douce. Verser quelques gouttes d’huile essentielle dans le petit réceptacle de ces diffuseurs. Sous l’effet de la chaleur, les particules aromatiques volatiles se mêleront à l’atmosphère. A utiliser idéalement dans une petite pièce close.

Associations possibles : Spasmes digestifs : huiles essentielles d’aneth et d’estragon, à pars égales, par voie interne ou en friction sur l’abdomen. Pour un système digestif et général, avec effet neurotonique et anti-dépresseur : huiles essentielles d’aneth, de romarin à verbénone et de basilic, à parts égales. Par voie interne, en friction ou massage, ou même dans le bain.

Le petit plus : Il est préférable d’utiliser l’huile essentielle de la plante entière plutôt que celle extraite des graines, elle est moins concentrée.

Huile Essentielle d'Aneth (Anethum sowa) - 10ml